You are here

La Fédération des Partis Verts des Amériques et le changement climatique

PARIS COP 21

Les Verts des Amériques affichent une grande vitalité  en raison de leur complexité historique et multiculturelle - produit de la rencontre entre les peuples autochtones et l'Occident – et qui constitue au fond  l'âme du mouvement environnemental.  Les Amériques possèdent  encore des grandes réserves des écosystèmes régulateurs  du climat, dont  leur méga diversité est sans parallèle. C’est un trésor qui est défendu  actuellement par les partis Verts de la région.

Au sein de la Fédération des Partis Verts des Amériques cohabitent les  3 principaux partis verts du monde: Brésil,  Colombie et  Mexique, représentant dans leur ensemble  plus de 6 millions d'électeurs. Ils ont promu des agendas législatives et environnementales  exemplaires et ont occupé  des nombreuses postes à responsabilité au sein de leurs gouvernements, tant au niveau exécutif qu'au niveau législatif. Ce sont précisément ces trois partis-  le Mexique, la Colombie et le Brésil - qui président actuellement la Fédération des partis Verts des Amériques. Celle-ci est composée par 13 partis verts issus de la région. Le FPGA fut créée en 1998 et pendant 17 ans a soutenu le renforcement de la politique environnementale du continent.

La Fédération considère que le réchauffement climatique ne sera pas maîtrisé  par la simple réduction des émissions de CO2. Nous considérons que le minimum requis pour stabiliser la situation climatique devrait être d'empêcher la montéee des temperatures globales au-delà d' 1,5°C dégrées. On considère que la situation ne peut pas être maîtrisée si l'humanité continue à détruire des écosystèmes destinés à réguler les émissions de gaz à effet de serre;  des écosystèmes qui régulent le climat comme  les forêts, ainsi que les mers et les océans.

La seule solution durable implique travailler sur les causes à l'origine du dérèglement écologique au niveau planétaire, ce qui implique le développement de la conscience environnementale dans l'ensemble du genre humain. Nous croyons donc que l'obligation essentielle des partis Verts du monde est de promouvoir des conditions de vie idéales pour atteindre une telle conscience environnementale. Par conséquent, notre travail devrait inclure:

  1. Mettre en place des systèmes d'éducation promouvant un point de vue différent, considérant la planète notamment comme une maison commune à toute l'humanité où la vie est respectée dans toutes ses formes
  2. Mettre en œuvre des systèmes fondés sur la justice sociale afin de permettre une répartition équitable de la richesse et de combattre la pauvreté.
  3. Modifier le modèle actuel de croissance qui ne pose pas des limites à la production-consommation

Ainsi, les Verts des Amériques croient que les pays participant à la COP21 à Paris doivent parvenir impérativement à un accord contraignant afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre, ayant comme but un maximum de 1,5°C  dégrée au-dessus des températures moyennes. Ils doivent également se mettre d'accord sur la création d'un fond pour aider les pays les plus vulnérables afin que ceux-ci puissent surmonter également les challenges posés par le dérèglement climatique.

Portfolios: